Son grand-père, ce héros…

Ouestfrance_leon

Quand il était petit, un jour où il assistait à une cérémonie commémorative avec son papa, Gérard Wille a pris le béret vert de son grand-père, l’a posé sur sa tête et a dit : « un jour, je serai commando ».

Ces derniers jours, avec la même discrétion, Gérard Wille n’était jamais très loin de son grand-père. « Nous savons malheureusement qu’ils ne sont pas éternels. Hier, je l’ai senti heureux et très ému. Il a essayé, par sa force et son énergie d’être à la hauteur. Bien sûr pour moi c’est une grande fierté qu’il soit mon grand-père. Mais je pense aussi et toujours aux autres qui étaient avec lui », insiste-t-il. Comme le rappelle son grand-père, à chaque fois que les projecteurs se focalisent sur lui.

Extrait de l’article paru le 07/06/2014 sur le site ouest-france.fr