Léon Gautier, symbole du 6 juin en Normandie

visuel_article13

Léon Gautier a débarqué avec ses frères d’armes du commando Kieffer le 6 juin 44 en Normandie. Son accolade avec l’allemand Johannes Börner est l’image la plus forte qui restera de la cérémonie internationale de Ouistreham.
Intégrés au sein du 4th Special service brigade, les 177 Français du 1er bataillon de fusilliers marins de la France libre débarquent à Colleville vers 7 h 55 sous les ordres du commandant Philippe Kieffer et prennent la direction de Ouistreham. Un premier groupe doit s’emparer du casino de Riva-Bella. Le bâtiment a été fortifié par les Allemands et abrite une batterie. Après de rudes combats, les Français réussisent à s’emparer du site à 9 h 30, aidés par l’arrivée providentielle de chars amphibies. Un second groupe réussit, à l’issue de combats tout aussi âprement disputés, à prendre le contrôle du port de Ouistreham. c’est cette histoire que raconte, en réalité augmentée, l’application « Soldat Léon » à laquelle Léon Gautier a prêté son image.
Ce vendredi à Ouistreham, l’accolade entre l’ancien du commando Kieffer et l’Allemand Johannes Börner, ex-parachutiste de la 3e division d’élite de la Wehrmacht, a marqué le coeur et les esprits des spectateurs de la cérémonie internationale. Les deux hommes, ennemis en 1944, sont devenus amis et symbolise la réconciliation franco-allemande.

Extrait de l’article paru le 07/06/2014 sur le site de France3