70e D-Day. Léon Gautier rencontre le secrétaire d’Etat Kader Arif

leon-gautier-rencontre-le-secretaire-detat-kader-arif

L’ancien membre du commando Kieffer et Kader Arif ont visité en fin de matinée le musée qui rend hommage aux 177 Français, débarqués sur le secteur de Sword le 6 juin 1944.

Kader Arif, secrétaire d’État aux anciens combattants et à la mémoire, salue chaleureusement Léon Gautier. L’ancien soldat, qui a combattu pendant 78 jours en Normandie à compter du 6 juin, guide le secrétaire d’État dans le musée du commandant Kieffer à Ouistreham.

Pas à pas, il lui retrace la journée du 6 juin. « J’avais 21 ans quand les 177 membres du commandant Kieffer ont débarqué sur la plage Sword à Ouistreham. Il était 7 h 23 du matin », se souvient Léon Gautier, aujourd’hui âgé de 91 ans. « Nous avions ordre de courir sur la plage et de prendre le plus rapidement possible le blockhaus. Nous y sommes parvenus en cinq minutes. À 11 h 30, la plage était sous contrôle. » Kader Arif écoute, interroge l’ancien soldat. « Quelle était votre arme ? » « Une mitraillette Thompson. » « Combien de morts dans votre commando ?» « Environ une trentaine à la fin de la bataille de Normandie.»

« Un homme d’une sublime modestie »

Léon Gautier aime raconter son expérience de soldat. « Le devoir de mémoire est important, surtout pour les enfants, qui doivent rester vigilants pour faire en sorte que ce qui s’est produit dans le passé n’arrive plus jamais. »

Quant au secrétaire d’État aux anciens combattants et à la mémoire, il a tenu à saluer « un homme d’une sublime modestie, alors que ces hommes qui ont débarqué sur les plages sont tous des héros. Grâce à cette rencontre avec Léon Gautier, dans ce musée, je suis comme un petit garçon qui regarde un film tellement réel.»

Extrait de l’article paru le 30/04/2014 sur le site ouest-france.fr