70e D-Day. François Hollande rencontre des vétérans à Asnelles

léongautier-president

Le périple du président dans le Bessin s’est achevé par un repas avec les témoins et les acteurs du Jour-J. Une rencontre en privé, avant les cérémonies internationales.

« Je voulais parler à ces soldats venus de très loin, à ces résistants français, à ceux qui étaient dans les commandos Kieffer, mais aussi aux victimes civiles. » À moins d’une semaine des commémorations internationales du 6 juin, François Hollande a passé une journée dans le Calvados, sur les sites du Débarquement, pour écouter ceux qui l’ont vécu, il y a 70 ans.

Dimanche midi, à Asnelles, François Hollande a rencontré une douzaine d’invités pour un repas un peu particulier. Autour du président et du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, vétérans et enfants de résistants ont pris place autour de la table. Pendant plus d’une heure, le président a écouté attentivement l’Anglais Charles Hardgrove, le vétéran de la Luftwaffe Johannes Börner, le Polonais Édouard Podyma, Léon Gautier du commando Kieffer ou l’Américain Tony Vaccaro. « Il y a peu de vétérans en vie et il y en aura de moins en moins, estime François Hollande. Les entendre et les comprendre, c’est essentiel pour ces cérémonies. Et c’est aussi un message pour la jeunesse. »

Extrait de l’article paru le 01/06/2014 sur ouest-france.fr